Quelles sont les nouvelles certifications dans les loisirs et tourisme durables en France ?

En tant qu’agence valorisant le patrimoine naturel et culturel, Explorama encourage toute forme d’engagement dans le développement durable. Ainsi, nous souhaitions partager avec vous les derniers dispositifs accompagnant vers une pratique plus vertueuse du voyage.

Pourquoi s’engager pour un tourisme plus durable ?

Remise en question d’un modèle

Avec l’accélération du réchauffement climatique, un certain nombre de nos ressources et espèces sont menacées.

Mise en évidence lors des confinements, l’activité humaine connaît sa part de responsabilité dans ce phénomène. Dès lors, le souhait de voyager plus durable s’est intensifiée ces dernières années chez les voyageurs.

Les acteurs du tourisme sont amenés à repenser leur modèle. Ceci passe par une restructuration de la stratégie d’attractivité touristique pour les territoires et de changer les prestations pour les sites d’accueil du public.

Devenu tendance, le tourisme durable est au coeur des débats en raison de la dimension marketing que les professionnels en ont fait. Nous avons notamment entendu parler de Green Washing, qui renvoie au fait de faire de la publicité mensongère sur ses engagements en matière de tourisme vert.

Cet abus a réduit au silence les structures touristiques réellement impliquées dans cette démarche, il s’agit du phénomène de Green Hushing.

Un engagement accéléré lié au Covid

Avec le Covid, les voyages à l’étranger furent fermés et l’activité humaine ralentie lors des confinements. Une prise de conscience internationale sur notre impact environnemental quotidien nous a invité à réfléchir sur notre système actuel.

Après un an d’enfermement, les touristes compensèrent avec un afflux vers les grands espaces naturels et le milieu rural.

Face à ce phénomène, les territoires furent parmi les premiers à initier une démarche plus durable du tourisme en aménageant leur territoire et communiquant sur du slow tourisme et tourisme de proximité.

Depuis, la mobilisation pour un tourisme plus responsable se poursuit avec l’apparition de nouveaux dispositifs pour accompagner les professionnels du secteur dans ce domaine que nous allons vous présenter ici.

Exemples de certifications dans le Loisirs et Tourisme durable

Le label “Divertissement Durable”, le français

Jusqu’alors, aucun programme de développement durable spécifique aux sites culturels et loisirs français n’avait été créé. Initié en 2018 par Syndicat National des Espaces de Loisirs et Culturels, le Label “Divertissement Durable” a gagné en renommée ces derniers temps. Il s’agit d’une attestation d’engagement dans le développement durable dans le loisirs et le divertissement.

Elle délivre une certification évolutive en trois niveaux :

  • Site sensibilisé :  Le site est sensibilisé aux enjeux RSE et entame sa démarche.
  • Site engagé : Le site a engagé une démarche RSE active et structurée.
  • Site expérimenté : Le site possède une grande connaissance et maîtrise de la démarche RSE

Les bénéfices que vous pourriez en tirer :

  • Être labellisé « Divertissement Durable » fait de vous une structure contribuant à l’expansion du tourisme vert, à impact positif et socialement responsable.
  • Elle permet de rassembler votre personnel autour d’un projet durable en plus optimiser vos ressources et développer la culture d’entreprise.
  • Cette certification est gage de qualité car atteste de votre engagement dans une démarche d’amélioration continue en matière de développement durable.

Pour mettre à bien cette démarche il convient de respecter les 3 piliers :

  • Social : Accessibilité, ressources humaines, formation, prévention des risques, satisfaction des visiteurs, …
  • Environnemental : Gestion des déchets, écoconception, protection de la biodiversité, optimiser ses consommations d’énergie…
  • Economique : Réduction des coûts généraux, approvisionnements durables, optimisation des ressources, moteur de développement économique

Concrètement, les actions à mettre en place sont de l’ordre de la fixation des objectifs de minimisation des emballages de réutilisation, de tri et de valorisation des déchets. Cela signifie également de s’impliquer dans :

  • une politique d’optimisation des ressources en eau et en énergie
  • une politique de sensibilisation et de formation auprès de leurs salariés
  • la préservation du patrimoine et de la biodiversité locale
  • la sélection de nouveaux fournisseurs et partenaires pour veiller que la provenance et les matériaux du produit soient à majorité issus des circuits courts et des producteurs locaux.

La validité du label a une durée différente selon le degré de labellisation obtenu. Elle sera de 2 ans pour les niveaux 1 et 2 et de 3 ans pour le niveau 3.

Les types d’acteurs engagés dans ce label sont des sites touristiques culturels et de loisirs de taille et de renommée différentes tels que le Puy du Fou, parc d’attractions et parc animalier Le Pal et la Grotte de Clamouse.

Destination internationale responsable

Comme dit plus haut, les territoires jouent un rôle important dans cette transition du modèle touristique car donne le ton sur la stratégie globale. Elle collabore notamment avec les sites culturels et de loisirs cités plus haut pour offrir au voyageur une expérience durable tout au long de son séjour.

Pour soutenir les territoires désirant emboîter le pas, le programme Destination Internationale Responsable pourrait vous plaire.

Lancé en 2020, ce dispositif a vocation à fédérer les acteurs touristiques et événementiels d’une ville pour qu’ensemble, ils aspirent à limiter l’empreinte environnementale, luttent contre les inégalités et créent une dynamique d’innovation durable pour tous.

Délivrée par AFNOR, le programme est à l’initiative de Green Événements avec le parrainage du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Rejoindre le mouvement a pour bénéfices de :

  • Montrer son engagement : pour être reconnues comme destinations engagées en matière de développement et de tourisme durable
  • Etablir une gouvernance commune : regroupant différents acteurs du tourisme d’affaire et de loisirs sur le territoire
  • Faire partie d’un réseau : pour échanger et partager les bonnes pratiques

Cette mobilisation a pour dessein de :

1.Valoriser l’économie et protéger le patrimoine de la destination :

  • Créer une plateforme de mise en relation entre socio-professionnels et acheteurs
  • Instauration de mesures de protection pour préserver le patrimoine en maitrisant les flux touristiques
  • Attirer et/ou produire des événements en lien avec les filières d’excellence du territoire

2.Mobiliser les ressources pour favoriser l’innovation durable dans le secteur touristique

  • Déployer des outils pour qualifier et quantifier les visiteurs
  • Utiliser les plateformes numériques existantes pour promouvoir l’action éco-responsable de la destination et de ses partenaires
  • Consacrer des ressources à l’innovation durable dans le secteur touristique
  • Lancer ou contribuer à un programme d’open innovation sur le tourisme durable

3.Impliquer les touristes, les professionnels et les organisateurs d’événements dans la dynamique durable

  • Faire adhérer à un pacte d’engagements “durables” les professionnels de la chaîne d’accueil
  • Valoriser les initiatives exemplaires de la chaîne d’accueil et sensibiliser et impliquer les touristes dans la démarches éco responsable
  • Multiplier les échanges pour créer de la richesse entre les publics éphémères et les résidents

Les destinations ayant déjà rejoint le mouvement sont Nantes, Bordeaux, Rennes, Biarrtiz, l’Occitanie et bien d’autres.

Pour en savoir plus : https://destination-responsable.com/on-en-parle/

Explorama aussi investi dans le tourisme responsable

Démarche d’écoconception des outils numériques

A notre échelle, Exlorama s’inscrivait dès les début dans une démarche de tourisme durable.

Nous proposons de partager votre richesse patrimoniale de façon responsable, par la conception des parcours de découverte avec un outil inscrit dans une démarche de développement durable.

En effet, nous nous sommes impliqués dans une démarche d’écoconception des services numériques en limitant autant que possible les impacts qu’ils peuvent générer sur l’environnement. 

En ce sens, nous avons rendu l’application mobile et le studio Explorama éco-conçus avec l’initiative GreenConcept, soutenue par l’ADEME et la Région Occitanie.

Pour en savoir plus sur notre démarche d’éco conception : https://cutt.ly/8mnRLYK

Membre du réseau Acteurs pour un Tourisme Durable

En Juin dernier, nous avons également rejoint le réseau professionnel Acteurs pour un Tourisme Durable qui compte des membres hétéroclites engagés tels que des hébergements, des prestataires d’activités et loisirs et des destinations.

1er réseau professionnel français inscrit dans le tourisme durable, il permet d’approfondir sa démarche avec des partages de bonnes pratiques, des tables rondes et de gagner en visibilité.

Pour en savoir plus : https://explorama.app/explorama-membre-du-reseau-professionnel-acteurs-du-tourisme-durable/

En conclusion, le secteur du tourisme et des loisirs poursuit sa transition vers un tourisme responsable via l’intelligence collective et la collaboration.

De cette manière, le mouvement sera plus important et homogène aussi bien dans les pratiques que les réglementations.

Que vous soyez engagé ou non dans cette démarche et désireux de proposer une expérience digitale durable à vos visiteurs, le parcours numérique Explorama peut vous permettre d’entreprendre cette transition.

Article rédigé le 07/07/2021 par Fanny DARIO, assistante marketing et communication d’Explorama

Journées Européennes du Patrimoine 2021
Découvrez comment mettre en place Explorama pour cet évènement.